Communiqué ou dossier de presse, que faut-il envoyer aux journalistes?

Accueil/Relations médias/Communiqué ou dossier de presse, que faut-il envoyer aux journalistes?

Pour une opération en relations presse réussie, que faut-il envoyer aux journalistes, un communiqué ou un dossier de presse? Mais au fait, quelle est la différence entre les deux…?

Ça y est, vous avez défini l’information que vous allez envoyer aux journalistes qui pourront être utiles à votre business. Bravo! Mais vous hésitez encore sur la forme que prendra votre information. Et fatalement, vous vous dites: « Il me faut un dossier de presse. C’est plus gros qu’un simple communiqué, cela donnera plus d’informations aux journalistes et cela fera plus sérieux. »

Plus sérieux, croyez-vous? Sachez reconnaître la vraie différence entre le communiqué et le dossier de presse, et vous verrez qu’il est rarement nécessaire d’envoyer à un journaliste un document de 15 pages pour l’intéresser.

Le communiqué de presse est un document de 2 pages maximum, qui présente en peu de mots l’information que vous envoyez aux journalistes, associée à des photos et à vos coordonnées. Il a une durée de vie courte: il annonce une information valable à un moment précis. Il a l’avantage d’aller à l’essentiel, de faire comprendre votre information en peu de mots, et donc en peu de temps. C’est donc l’outil essentiel de vos relations presse, car le journaliste, toujours extrêmement pressé, doit entendre votre message en quelques secondes seulement.

Le dossier de presse, plus étoffé et structuré en plusieurs parties, peut comporter une dizaine voire une quinzaine de pages. Plus riche en informations que le communiqué, il a une durée de vie plus longue: il peut être utilisé à plusieurs reprises. Il donne plus d’informations et de visuels sur votre activité, vos produits et services, votre cible, votre marché, votre histoire… Il est destiné à asseoir votre crédibilité.

Mais quand vous envoyez votre information sous la forme d’un communiqué de presse, rien ne vous interdit d’envoyer dans le même temps votre plaquette et d’inviter le journaliste à visiter votre site web. Alors, pourquoi vouloir à tout prix réaliser un dossier de presse?

L’erreur à ne pas commettre est de vous lancer dans un dossier de presse qui racontera votre activité et votre vie dans le détail, mais qui sera trop long pour que le journaliste le parcoure en entier, et qui ne présentera aucun intérêt pour lui. Le plus gros de votre travail doit se concentrer sur la recherche de l’information qui va l’intéresser, par sur la réalisation d’un énorme dossier, qui vous fera courir le risque de vous noyer dans des détails.

Néanmoins, le dossier de presse n’est pas à dénigrer pour autant. Dans certains cas, il est très utile, quand le communiqué de presse ne suffit pas à fournir toutes vos informations. Par exemple, si vous présentez les résultats d’une étude approfondie sur un sujet, il permet de présenter le contenu complet de l’enquête pour donner l’ensemble des résultats qui en ressortent, mais aussi les explications quant aux sources, aux méthodes utilisées par l’enquêteur.

Autre exemple, le dossier de presse peut vous être utile pour fournir de nombreux éléments visuels, dans le cas de la présentation d’une collection, ou d’un produit particulièrement technique.

Il peut aussi arriver que vous ressentiez le besoin d’en dire plus sur un ou plusieurs produits ou services, de fournir des explications sur une innovation, un nouveau métier, un nouveau marché, ou bien sur un parcours atypique.

Vous pouvez alors envisager de produire un contenu rédactionnel plus étoffé, mais attention! Ne faites pas le travail du journaliste à sa place… Et ne noyez pas les informations les plus importantes dans une multitude de détails…Vous pourrez peut-être mieux convaincre le journaliste de l’intérêt de votre sujet, et même lui «mâcher le travail» en lui donnant un grand nombre d’informations. Mais son métier consistera toujours à vérifier l’information, et non pas à la recopier telle qu’elle apparaîtra dans votre dossier de presse.

L’idée n’est donc pas de créer un dossier de presse bien beau et bien épais pour masquer un manque cruel d’informations… Pour un journaliste, le contenu est plus important que le contenant! Ne gaspillez pas votre argent dans des supports très esthétiques, mais coûteux, et surtout inutiles si le contenu n’en vaut pas la peine! Avant toute chose, posez-vous la question: que va apporter de plus votre dossier de presse? Il faut qu’il présente une vraie valeur ajoutée par rapport à votre plaquette et à votre site web.

Préférez donc le communiqué de presse, plus digeste pour le journaliste et plus économique (en temps et en argent) pour vous!

Dans mon prochain article, ce sera au tour de la notion de reconnaissance (dans le monde de l’entreprise) d’être passée au crible…

Lecteur du prochain article

Envoi

Photo : Fotolia

2016-12-30T17:14:07+00:00 15 décembre 2016|Relations médias|

Laisser un commentaire