Quelles bonnes infos envoyer à la presse locale ?

Accueil/Relations médias/Quelles bonnes infos envoyer à la presse locale ?

Entrepreneurs, si vous jugez que la presse locale constituerait un bon levier de croissance pour votre business, identifiez quelles bonnes informations vous allez lui transmettre pour bénéficier de parutions.

La presse locale offre un bon coup de pouce à vos affaires et à votre notoriété si votre cible de clients se situe dans la zone géographique qu’elle touche. Les commerçants et artisans de proximité sont donc directement concernés, mais aussi toute entreprise qui cherche des clients, particuliers ou professionnels, là où elle est installée. Oui, un artisan boulanger peut parfaitement mettre en œuvre des relations presse, c’est légitime, et même à encourager!

Chaque région de France bénéficie d’un très grand nombre de médias locaux: presse quotidienne régionale, presse hebdomadaire régionale, TV locales, radios locales. Identifiez aussi les médias édités par les collectivités: journal municipal, du conseil départemental, de la région, de votre communauté d’agglomération ou communauté de communes, etc.

Il existe aussi de nombreux magazines de proximité qui traitent des actualités économiques locales, mais aussi, à l’attention du grand public, de domaines d’intérêt spécifiques selon les régions: tourisme, patrimoine, culture, sport, vin, mer, montagne, etc. Explorez les rayons de votre marchand de journaux!

Pensez également aux magazines en ligne sur le Web qui diffusent des informations au sujet de votre région.

Enfin, si vous travaillez en B to B, pensez aux médias édités par votre chambre de commerce ou votre chambre des métiers.

En tant qu’acteur économique de votre région, vous intéressez d’emblée la presse de proximité. Mais attention à transmettre aux journalistes des informations utiles au plan local, en insistant sur votre implantation géographique et sur votre rôle dans le tissu économique de votre région. L’autre critère essentiel est l’aspect nouveau de votre information. Toute initiative un peu particulière de votre part pourra faire l’objet d’une communication à la presse.

Si vous lancez votre activité, ce fait peut constituer en soi une information intéressante. Il faut néanmoins que votre activité présente un aspect original voire inédit, dans son concept ou dans son mode de vente par exemple, ou bien parce qu’elle répond à un besoin insatisfait jusqu’alors dans votre zone géographique.

Si votre activité n’a rien d’innovant en soi, ou si vous êtes installé depuis longtemps déjà, il va vous falloir être malin et vous creuser un peu plus la cervelle…

Vous pouvez envoyer une information d’ordre économique sur les chiffres de votre marché, si vous disposez de données récentes au niveau local, grâce à votre étude de marché par exemple, ou bien grâce à une veille que vous exercez. Vous serez alors identifié comme une source d’information en ce qui concerne votre secteur d’activité au niveau régional, et le journaliste pourra vous citer en exemple de ce contexte économique favorable.

Il est conseillé de n’opter pour ce genre d’information que si votre marché est en croissance significative, car il vaut mieux, pour votre business, envoyer une information positive quand elle est d’ordre économique. Et votre légitimité sera encore plus forte si vous représentez plusieurs personnes, en présidant une association locale de commerçants ou d’artisans par exemple, ou bien si vous êtes le représentant local d’un syndicat ou d’une fédération professionnelle.

Vous pouvez aussi envoyer une information sur un nouveau produit ou service qui vient étoffer votre offre et qui vous différencie de vos concurrents, qu’il s’agisse d’une offre ponctuelle, exceptionnelle (pour Noël, pour les vacances d’été…) ou bien permanente. Attention, ce produit ou service devra être le plus innovant, différent, voire extraordinaire possible.

Un journaliste de proximité cherche toujours une voix locale illustrant une actualité nationale. Cela lui permet de recueillir une opinion et de fournir un exemple concret de conséquence ou de mise en application au niveau régional. Si vous avez un message à transmettre, une opinion à livrer à propos d’une actualité d’ordre législatif ou économique ou autre, une alerte ou une protestation à lancer à propos d’une décision locale ou nationale qui touche votre secteur, ou bien une initiative de votre part qui touche l’emploi, le social, la formation, cela peut fortement intéresser un journaliste. Il en va de même si votre entreprise s’engage dans une cause, soutient l’apprentissage par exemple, la réinsertion ou le travail des handicapés.

Si vous obtenez un label, une certification, un prix, ou encore si vous êtes le seul à distribuer dans votre zone géographique un produit ou service très recherché, rare ou spécifique, votre actualité est toute trouvée!

Si vous n’avez aucune information de cet ordre à transmettre, il vous reste la possibilité de créer un événement autour de votre business. L’avantage est d’utiliser cet événement non seulement pour vos relations presse mais aussi pour votre communication globale et pour faire venir des clients à vous. Ce n’est pas si difficile!

Saisissez les opportunités que vous offre le calendrier (Noël, Pâques, les vacances scolaires, la Saint-Valentin, la fête des pères…) ou bien une actualité nationale (le Téléthon, la Journée de la femme, la Coupe du monde, la Semaine du goût, la Fête de la science, les Jeux Olympiques, l’année de la Chine ou du Mexique en France…) ou encore régionale (un festival, une fête locale annuelle, un appel à projets, la campagne d’une association ou de la chambre de commerce qui demande une collaboration des commerçants, des artisans, des petites entreprises…). Vous pourrez surfer ainsi sur une actualité qui concerne un grand nombre de personnes et attirer l’attention sur votre manière à vous de célébrer un événement ou de participer à une démarche collective. Vous prouverez votre dynamisme et vous montrerez votre implication dans la vie locale, ce qui est toujours bon pour le business.

En-dehors de tout événement collectif, vous pouvez imaginer monter votre propre manifestation: une opération commerciale ponctuelle ou, mieux, un partenariat avec une école, une association, une autre entreprise locale, ou bien une journée «portes ouvertes», une visite guidée de votre atelier…

Vous pouvez aussi, bien entendu, organiser un événement festif pour célébrer votre millième client, ou bien l’anniversaire de votre société, ou encore inaugurer une exposition, dans votre local, d’un peintre, sculpteur ou photographe de votre région.

Vous pouvez aussi organiser un concours avec remise des prix. Faites jouer votre imagination! Cela peut aller de la bicyclette la mieux customisée (si vous vendez des vélos…) jusqu’au concours de la meilleure terrine maison (si vous êtes restaurateur).

N’hésitez pas à rassembler d’autres acteurs pour mutualité vos moyens et organiser un événement dans votre rue, dans votre immeuble de bureaux, dans votre espace de coworking, dans votre zone d’activités, avec d’autres commerçants, artisans, entrepreneurs… En communication aussi, l’union fait la force!

D’une manière générale, si vous montrez que vous vous impliquez, que vous êtes inventif ou que vous faites bouger les choses dans votre secteur, à votre niveau, il y a fort à parier qu’un journaliste aura envie d’en faire l’écho. Quand il vous donnera la parole, votre passion et votre envie de communiquer feront le reste!

Dans mon prochain article, je vous ferai part d’une nouvelle expérience de communication authentique.

Lecteur du prochain article

Envoi

Photo : Fotolia

2016-12-27T18:41:23+00:00 17 octobre 2016|Relations médias|

Laisser un commentaire