Entrepreneurs, ciblez les médias utiles à votre business!

Accueil/Relations médias/Entrepreneurs, ciblez les médias utiles à votre business!

Entrepreneurs, pour réussir vos relations presse, commencez par identifier les médias qui auront envie de parler de vous!

Vous avez envie que l’on parle de votre entreprise dans les médias? Vous réfléchissez à une stratégie? La première étape doit consister, avant toute chose, à dresser la liste des médias à qui vous allez transmettre vos informations.

Petit rappel: le média qui va prêter attention à vous est celui qui va considérer que vos informations intéressent ses lecteurs/auditeurs.

Évidemment, ne cherchez pas à capter l’attention de tous, ce serait peine perdue! Vous vous exposeriez à crier dans le vide… Pour rien. Et ce n’est pas bon pour le moral!

Il existe, en France aujourd’hui, 2376 entreprises de presse écrite*, 550 entreprises de TV et radio**, 2924 médias 100% en ligne*** et 36317 journalistes titulaires de la carte de presse**** (soit plus que de communes françaises)… Leur envoyer un message à tous, ce serait envoyer une bouteille d’eau à la mer.

Avant de vous lancer dans votre opération de relations presse, choisissez donc bien vos cibles. Vous augmenterez vos chances de viser juste, et vous économiserez votre temps et votre argent. Vous êtes une petite entreprise, vous ne pouvez pas vous lancer dans une campagne médias tous azimuts.

Mon but est justement de vous aider à réfléchir aux médias qui sont susceptibles de vous rendre vraiment service. Si vous commencez par identifier une dizaine de médias intéressants pour vous, vous démarrerez efficacement vos relations presse.

Chaque média a ses lecteurs bien à lui. Le lecteur du Figaro n’est pas celui de L’Humanité. Le lecteur de Modes & Travaux n’est pas celui d’Auto-Moto. Le lecteur de Corse-Matin ou des Dernières Nouvelles d’Alsace n’est pas non plus celui du Télégramme de Brest… L’idée est d’identifier vos médias «amis», c’est-à-dire ceux qui partagent la même cible que vous: ceux dont les lecteurs sont susceptibles d’être vos clients.

Partez donc de votre marché et de vos clients: où se trouvent-ils majoritairement? À quoi les reconnaît-on ? Visez-vous une clientèle locale? Plutôt masculine ou féminine? De quelle catégorie socio-professionnelle? Dans quelle tranche d’âge? Dans quelle(s) zone(s) géographique(s)? Qui a quels centres d’intérêt? Si vous travaillez en BtoB, quel type/taille d’entreprises visez-vous? Dans quel(s) secteurs(s)? Toutes ces informations vous permettront de cibler la ou les familles de presse qui rassemblent vos futurs médias «partenaires».

Pensez à la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale, mais aussi à la presse des collectivités : municipale, départementale, et à celle du Conseil régional ou de votre communauté d’agglomération. Ces médias sont, en général, friands d’informations sur les entreprises locales car ils apprécient de témoigner du dynamisme entrepreneurial d’une région, d’une ville.

Il y a aussi la presse liée à votre activité, presse professionnelle et presse spécialisée: même si elle n’est pas forcément lue par vos clients directs, une parution dans leurs colonnes vous apporte une crédibilité pour vos clients et une notoriété sur votre marché (pour vos concurrents, vos fournisseurs…).

La presse économique peut aussi être intéressante pour vous, dans les cahiers et suppléments «Entreprises» notamment (que l’on peut aussi retrouver dans des quotidiens régionaux). Il existe également des magazines spécialement destinés aux entrepreneurs.

Selon votre domaine d’activité, pensez aux suppléments et aux hors-série spécialisés de certains titres de la presse nationale (quotidiens, hebdomadaires…).

Vous n’avez donc plus qu’une chose à faire: foncer chez votre marchand de journaux et examiner attentivement ses rayons.

Mais qui dit médias dit aussi radios et TV : identifiez les radios (pas seulement locales) intéressantes pour vous, mais aussi les chaînes TV locales, les chaînes TV de la TNT, les programmes et émissions spécialisés dans votre domaine. Pensez aussi aux médias en ligne et aux blogs spécialisés.

Vous pouvez aller plus loin en consultant les audiences des différents médias que vous avez identifiés sur le site acpm.fr (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias), mais attention, tous ne sont pas répertoriés.

Ayez surtout en tête que, même si un média ou un programme spécialisé dans votre domaine n’a que peu de lecteurs/auditeurs, le fait qu’il soit ciblé vous fait viser juste par rapport à votre clientèle. Et vous aurez, ne l’oublions pas, plus de chance qu’il retienne les informations que vous lui envoyez, car celles-ci seront intéressantes pour ses lecteurs. Encore une fois, il vaut mieux s’adresser directement à une poignée d’interlocuteurs potentiellement attentifs que crier tout seul dans une foule qui regarde ailleurs…

Et enfin, ne soyez pas frustré de n’approcher qu’une petite poignée de médias. Gardez toujours en tête que les journaux se nourrissent des autres journaux. Les journalistes lisent évidemment beaucoup la presse! Cela signifie que des médias concurrents se lisent les uns et les autres, et que les journalistes vont chercher de l’information aussi chez leurs rivaux. Sans vouloir vous faire trop rêver, il est possible que vous vous fassiez contacter par un média après avoir bénéficié d’une parution dans un média concurrent.

Même chose pour les médias généralistes : ils puisent des infos dans la presse spécialisée. Un journaliste chargé de la rubrique «Entreprises» d’un média généraliste lit régulièrement tous les titres spécialisés dans le domaine de l’entrepreneuriat: il peut trouver une idée de sujet dans l’article d’un confrère. Et la presse nationale se nourrit aussi de la presse locale…

*Source : Observatoire des métiers de la presse
**Source : Observatoire des métiers de l’audiovisuel
***Source : Les Échos, 14/02/15
****Source : Commission de la carte de presse, 2015

Dans mon prochain article, je vous ferai part d’une nouvelle expérience de communication authentique.

Lecteur du prochain article

Envoi

Photo : Fotolia

2016-12-27T18:16:34+00:00 19 septembre 2016|Relations médias|

Laisser un commentaire